Votre instrument porte un nom ?

Aller en bas

Votre instrument porte un nom ?

Message par Bastards le Lun 3 Sep - 17:19

Avez vous donné un nom à votre instrument ? a t'il une signification particulière ?
Faites les mieux connaitre !Smile


Dernière édition par le Mar 4 Sep - 0:15, édité 1 fois
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 28
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre instrument porte un nom ?

Message par Tyma le Lun 3 Sep - 17:34

euh Shocked , non je n'ai donner aucun nom a ma guitare
avatar
Tyma
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1056
Age : 31
Localisation : en Enfer !
Loisirs : Photographie, Musique, Dessin, Ecriture...
--> Mon Humeur <-- : massacrante
Date d'inscription : 08/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://phototyma.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre instrument porte un nom ?

Message par Bastards le Mar 4 Sep - 0:12

Moi oui, ça la rend plus personnelle, c'est MA basse...

Je l'ai appelé "Alecto" une des 3 Erinyes dans la Mythologie Grecque.


Les Érinyes (l’équivalent des Furies romaines) sont des divinités infernales du monde grec. Elles étaient représentées sous la forme de trois femmes ailées (Tisiphoné, Alecto et Mégère), dont les yeux pleuraient du sang. On leur conférait une chevelure de serpents entrelacés et elles portaient des fouets ou bien des torches dans leurs mains. Selon la version du poète grec Hésiode, elles sont nées des gouttelettes de sang qui tombèrent sur Gaïa, la Terre, lorsque Ouranos a été castré par son fils.

Les Érinyes sont des créatures vengeresses. D’ailleurs, elles personnifient la conscience morale, le sentiment de culpabilité qui ronge une personne de l’intérieur lorsqu’elle a commise une faute impardonnable.


Elles ont pour fonction de
persécuter les hommes ayant commis des crimes pendant leur vie,
principalement les crimes graves comme le meurtre, les fautes contre la
famille ou encore l’hybris (la démesure, le fait de vouloir se
comparer aux dieux). Elles sont incroyablement cruelles, mais elles
sont toujours justes envers les hommes. Elles ne punissent que les
hommes qui le méritent.

Elles
sont apparues dans les croyances remontant à la Grèce plus ancienne. À
cette époque, les Grecs percevaient les Enfers comme un lieu où les
bons et les mauvais, indistinctement, erraient éternellement sans buts
au même endroit. Elles recueillaient alors les plaintes et témoignages
des morts aux Enfers, puis se rendaient sur Terre tourmenter ceux qui
avaient été méprisables. Elles poursuivaient constamment les
malfaiteurs, peu importe l’endroit ou le moment, et les fouettaient
cruellement jusqu’à ce qu’ils soient fous et qu’ils en meurent. Ces
créatures avaient donc un grand rôle à jouer dans les croyances de
l’époque et leurs pouvoirs ne s’arrêtent pas qu’aux Enfers, ni même non
plus sur Terre. En effet, elles peuvent aussi châtier les dieux. Aucun
dieu grec, même pas Zeus, n’a de pouvoir sur elles. Ils doivent tous
obéir aux Érinyes tant qu’elles exercent leurs fonctions vindicatives.

Plus
tard, la vision que les Grecs avaient des Enfers changea (c’est aussi
la vision des Romains) ; ils croient désormais que les bons et les
mauvais étaient séparés après le trépas. Avec ce changement, la
fonction des Érinyes se modifia quelque peu. Elles avaient dorénavant
comme rôle d’exécuter la sentence des trois juges des Enfers. Les Âmes
mauvaises doivent les rencontrer après avoir été jugés et elles sont
persécutées cruellement, insultées et fouettées par les trois femmes.
Ces dernières s’attardent tout particulièrement à venger les meurtres
et elles étaient encore davantage cruelles envers les auteurs de
parricides (meurtres familiaux). Une personne qui avait commis un
crime un peu moins grave et qui avait été bonne le restant de sa vie,
pouvait souvent, après avoir subi maints tourments, se rendre avec les
bonnes Âmes.

Les Érinyes étaient tellement redoutées par les Grecs que leur nom était tabou. On les appelait souvent les Euménides (Bienveillantes)
afin de les flatter et d’éviter de s’attirer leur courroux. Bien que
craintes, elles étaient très respectées par les hommes. D’ailleurs, un
temple fût érigé en leur honneur à Athènes où les criminels devaient
leurs y offrir un sacrifice.



J'ai choisi Alecto, elle tourmente sans répit tous les criminels, peu importe le crime. Elle ne pense qu’à la vengeance.
Avec Mégère, elle crie dans les oreilles des humains pour les rendre fous.
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 28
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre instrument porte un nom ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum