AC/DC

Aller en bas

AC/DC

Message par Bastards le Dim 11 Nov - 2:42

Si vous le permettez, je viens de retrouver sur mon ordi une vieille chronologie sur ce groupe mythique qu'est AC/DC que j'avais faite entièrement avec un pote, je vous la met ici ! (on devais faire un fan site mais une fois terminé il y eu un pb internet et on aurai du tout refaire sous un autre format )


CHRONOLOGIE PARTIE I <-> 1963 - 1976



1963: En 1963, l'Ecosse traverse une importante crise économique. C'est ainsi que William et Margareth Young quittent les faubourgs de Glasgow et embarquent pour l'Australie. Ils s'installent à Burwood, banlieue de Sydney avec huit de leurs neuf enfants. C'est à la Ashfield Boys High School, un lycée aux règles strictes que Angus Mac Kinnon, né le 31 mars 1955 et Malcolm John, né le 6 janvier 1953 "étudient". Malcolm quitte l'école dès ses quinze ans et commence à enchaîner des petits boulots. Le soir, enfermé dans sa chambre, il gratte ses premiers accords sur une Gretsch Jet Firebird'63. Grâce à la réputation de son frère Georges, Malcolm est sollicité ici et là par divers groupes.

1971: Premier Groupe de Malcolm Young, the New-Castle's Velvet Underground.

1973: Malcolm quitte le Velvet Underground. Angus ne tarde pas à quitter l'école et se fait embaucher comme maquettiste pour le magazine porno Ribald. Il décide de former à son tour, avec des copains d'école, le groupe Tantrum. Georges, souhaitant aider ses frères, les invite aux sessions d'enregistrement de son nouvel album Tales Of Old Granddaddy. Dans l'euphorie du moment, ils réussirent à placer quelques interventions guitaristes. C'est ainsi que Malcolm décide de créer son propre groupe. C'est leur sœur Margaret qui leur suggère le nom d’AC/DC. (Une inscription au dos d'un aspirateur signifiant en anglais Courant Alternatif /Courant Continue)

La composition du groupe est de : Dave Evans, au chant, Larry Van Knedt, un bassiste hollandais et Colin Burgess, et Angus, recruté provisoirement.

31 Décembre 1973: Premier concert historique d’AC/DC à Sydney. Répertoire de reprises (Little Richard, Chuck Berry, The Beatles, The Rolling Stones…).C'est au même moment que Malcolm décide d'engager Angus définitivement.

Avril 1974: C'est le ménage, la formation devient : Young, Young, Evans, Bailey, Clack. Ils entrent en studio pour enregistrer Can I sit next to you girl et Rockin' in the Parlour.

22 juillet 1974: Premier single: Can I Sit Next To You Girl / Rockin’in the Parlour. Bon succès (surtout à Perth et Adélaïde) et signature chez Albert Records, le label « historique » d’AC/DC.

Juillet 1974: Tournage du premier clip “ Can I Sit Next To You Girl ” dans un théâtre de Cronulla.

Août 1974: Le groupe ouvre pour « Lou Reed ». Mais ce même mois, de fréquentes engueulades opposent Dave Evans au reste du groupe et à son manager, Dennis Laughlin, qui se voit même contraint, à quelques occasions, de monter sur scène avec AC/DC en tant que chanteur. Lors d'un concert a Adélaïde, un certain Bon Scott qui travaillait alors comme chauffeur et dans la salle, va proposer ses services au groupe.

Septembre 1974: Evans est remplacé par Bon scott, un « vieux » briscard de 27 ans qui a roulé sa bosse dans plusieurs combos à succès (Spectors, Valentines, Fraternity…).Premier concert du nouveau line up à Sydney, au « up Masonic Hall ».

Novembre 1974: AC/DC enregistre son premier album « High Voltage », en l’espace de 10 jours, aux « up Studios » de Sydney, dans des locaux flambants neufs. George Young et Harry Vanda sont aux manettes mais le line up n’est toujours pas stabilisé (il suffit de jeter un œil sur les photos présentes au dos de l’album pour s’en rendre compte: impossible, en effet de discerner les visages du batteur et du bassiste). Et il n’est pas rare que George, mécontent de certaines parties de basse de Rob Bailey, les réenregistre durant la nuit. Quant à Peter Clack, S’il met en boîte un titre, les autres sont confiés à des batteurs de sessions comme Tony Currenti et John Proud. Ce ne sont donc pas moins de huit musiciens qui apparaissent sur le High Voltage australien.

Décembre 1974: Le groupe emménage à Lansdowne Road à Melbourne où habite leur nouveau manager, le puissant Michael Browning.

Janvier 1975: Bailey et Clack sont virés, et Phil Witschke Rudzevecuis, Rudd pour les intimes, né à Surrey Hills, Melbourne, le 19 mai 1954, est engagé par le biais de Trevor Young des Coloured Balls. Le groupe joue en quatuor, c'est alors que le 25, George Young les rejoint pour les dépanner pour le concert du Sunbury Festival où la tête d'affiche n'est autre que Deep Purple. Une Mésentente avec le groupe déclenche une bagarre devant 20 000 spectateurs

17 février 1975: Sortie de l’album « High Voltage » en Australie, avec le single « Baby Please Don’t Go », une reprise de Muddy Watters.

Mars 1975: Le bassiste Mark Evans est recruté.

Juillet 1975: Sortie de l’album « T.N.T » qui atteint rapidement les 100 000 exemplaires. Incluant entre autres les explosifs « It's a long way, Live wire, TNT » ainsi que des blues aussi lents que puissamment magnétiques comme l'inoubliable « The Jack », chanson préférée du groupe comme du public dans les spectacles. Bon Scott joue dans cette dernière chanson du contresens où ce qui semble être une partie de poker n'est autre qu'un récit au sujet d'une maladie vénérienne a laquelle Bon et ses complices avaient étés confrontés à de nombreuses reprises (The Jack en argots signifie la vérole).

« High Voltage» et « T.N.T » seront les premiers et les derniers albums « Australiens » d’AC/DC. Tournage du clip « High Voltage ».

Septembre 1975: Concert mémorable au Victoria Park de Sydney, devant une foule compacte. Stevie Wright et Ross Ryan assuraient la première partie.

Fin 1975: AC/DC est le groupe australien n°1. « High Voltage » se voit certifier triple Disque d’Or. Signature de contrat de distribution mondiale avec la branche londonienne d’Atlantic Records. Ce contrat ne se terminera qu’en 2003.

Janvier 1976: Le groupe s’enferme aux Alberts Studios pour y enregistrer son troisième album, « Dirty Deeds Done Dirt Cheap », avec Jailbreak et Fling Thing en single. Entre-temps, Atlantic sort « High Voltage », compilation des deux albums australiens « High Voltage » et « T.N.T ». Première sortie européenne accompagnée d’une petite tournée anglaise, se produisant au Festival de Reading, le 29 août, devant 50 000 spectateurs, assurant même, consécration ultime, une tête d’affiche au célèbre Hammersmith Odeon de Londres.

Avril 1976: Départ du groupe pour l'Europe, Londres en plein dans la période pré-Punk. La tournée débute le 25, au club Red Cow de Hammersmith. Au fil des jours, AC/DC obtient la faveur du Public qui constate que par leur son et leur attitude sur scène, ils sont nettement meilleurs que le groupe en tête d'affiche.

20 Septembre 1976: Sortie de « Dirty Deeds Done Dirt Cheap » en Australie.

Octobre 1976: Sortie de « High Voltage » aux USA.

5 Novembre 1976: « Dirty Deeds Done Dirt Cheap » est publié en Angleterre.

Décembre 1976: Après une Année laborieuse et épuisante, Le groupe retourne passer les fêtes en famille et se reposer pour ce qui doit être une année décisive pour leur carrière.


Dernière édition par le Dim 11 Nov - 2:51, édité 1 fois
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AC/DC

Message par Bastards le Dim 11 Nov - 2:43


CHRONOLOGIE PARTIE II <-> 1977 - 1980



Février 1977: Toujours avec l'aide de Vanda et Young, Le quatrième album "Let there be Rock" fait sa sortie. Attention, avec cet album, c'est de l'explosion a chaque morceau, on ne reprend jamais sa respiration. Tous les titres détonnent, et une fois encore le groupe nous raconte leurs expériences sexuelles avec Crabsody in blues (Blues étant la marque d'une crème contre les morpions) et Whole lotta Rosie, une copine de Bon qui avant lui, s'était mise au lit avec 28 hommes dans le même mois. Le disque ne sortira qu'à la fin de l'année. A la fin du mois, ils partent au Royaume-Unis pour une tournée à succès de 26 jours.

Avril 1977: C'est une tournée Européenne qui occupe le groupe maintenant avec en première partie : Black Sabbath. Des tensions règnent entre Malcolm et Geezer Butler, le bassiste de Sabbath, a Helsinky (Finlande) Geezer menace d'un couteau Malcolm. Ce dernier ne se dégonfle pas et le frappe a coups de poings. Le groupe est renvoyé de la tournée malgré l'amitié que porte Ozzy Osbourne à Bon et Angus.

3 mai 1977: De retour a Londres, le groupe se sépare de Evans qui ne s'entend pas bien avec Angus. Ils contactent alors Collin Pattenden des Manfred Mann's Earth Band. Trop vieux apparemment aux yeux de Browning qui leurs présente Cliff Williams, ex-Home. Il plaît au groupe et est engagé dès l'été.

Juin 1977: Départ pour l'Amérique du nord où les attends une tournée qui les mènera jusqu'au milieu de l'automne. C'est pendant cette tournée qu' Angus découdra une invention stupéfiante: Il s'agissait d'une guitare sans câble, qui fonctionnait avec un petit émetteur fixé a la courroie. Bon évoquait ce moment :" C'était incroyable à voir. Angus avait un large sourire et c'était comme si une multitude de pensées malignes traversaient son esprit, imaginant les dégâts qu'il pouvait causer avec cette petite et maléfique invention.

Réédition de l'album Let there be Rock.

Boudé par l’Australie, AC/DC ne s’y produit quasiment plus, à savoir deux concerts secrets au Bondi Lifesavers de Sydney, en juillet 1977 (où le groupe se produit sous les pseudos « The seedies » et « Dirty Deeds », histoire de tester Cliff sur scène).

Décembre 1977: Profitant de leur séjour a New York, Ils enregistrent un concert destiné à être diffusé à la radio. C'était le 7 dans les Atlantic Studio de Broadway que fut enregistré le pirate le plus recherché d’AC/DC "Live from atlantic Studios" maintenant disponible dans le coffret BONFIRE.

Début 1978: De retour a Sydney, AC/DC retourne en studio jusqu'en Mars pour enregistrer leur nouvel album : Powerage.

28 Avril 1978: Publication de Powerage soutenu par un Keith Richards dithyrambique, et qui ne rate pas une occasion de faire la promotion du groupe et du disque. Tournée US et constat: le groupe fonctionne vraiment bien outre-Atlantique, puisqu’il a déjà écouté 300 000 exemplaires de « Powerage », phénomène rarissime pour une formation australienne.

Mai 1978: Début d'une nouvelle tournée. 20 spectacles en UK, puis en Amérique où ils assurent les premières parties de groupes tels que Aerosmith, Journey, Alice Cooper.

Après 5 mois sur les routes, la popularité d’AC/DC est montée considérablement. Aux Etats-Unis, 250 000 copies de Powerage sont vendues, en Angleterre, l'album et au top 50 ainsi que le single Rock’n’roll Damnation qui est dans les trente plus vendus.

Octobre 1978: Devant l'expectative croissant de tout ce qui touche au groupe, les managers et le compagnie discographique décident d'investir dans ce qui serait une sorte de "Grand Succès" regroupent les meilleurs titre du groupe. Mais ils décident au dernier moment de faire un disque en direct. L'idée géniale permit au groupe de sortir le fabuleux et l'un des plus importants live de l'histoire du Rock : "If you want blood… You've got it". Commence alors une nouvelle tournée qui les poussera à la gloire, cette fois, AC/DC n’a plus de concurrent dans leurs domaine.

Atlantic persuade le groupe pour qu'ils fassent un disque brisant les barrières commerciales que connaît le Rock dur. Dans un premier temps, il leur faut trouver un producteur sachant adapter leur musique aux bandes FM du moment. Venda et Young sont donc provisoirement écartés pour laisser la place à Eddy Kramer (Led Zeppelin) les séances d'enregistrement en Floride furent un échec. Ce dernier n'ayant pas du tout les mêmes "goût" que le groupe. C'est ainsi que Browning leur présente Robert John "Mutt" Lange. Le groupe s'enferme donc dans les studios Roundhouse de Londres pour un enregistrement de six mois.

5 juillet 1979 : Dernier Show (secret) de Bon Scott en Australie avec un line up inhabituel : Bon au chant, les frères Young au guitares, George à la basse et Ray Arnott (musicien ayant joué avec Flash & The Pan, Jimmy Barnes, John Paul Young, etc.) à la batterie

27 Juillet 1979: Sortie de « Highway to Hell ». Ca y est, AC/DC a franchi le cap, l'album explose les bacs, les singles highway to hell, Girls got the rhythm et touch to much passent constamment sur les bandes FM.

Après Eddie Kramer, évincé, c’est Robert John « Mutt » Lange qui produit ce véritable joyaux, révolutionnant le son du groupe en polissant un peu le coté Blues hard. Le groupe change aussi de management (le cabinet new-yorkais Leber & Krebs, qui s’occupe déjà des intérêts de Aerosmith et Ted Nugent…).

Le groupe doit frapper fort aux Etats-Unis, ils licencient Michael Browning et engagent l'américain Peter Mensh. Malgré les craintes du groupe, tout fonctionna parfaitement et AC/DC passa la plus grande partie de 79 sur les scènes du plus grand et plus rentable marché du Rock de la planète pour une tournée qualifié de terrifiante.

Octobre 1979: Début de la tournée britannique, ils engagent les débutants Def Leppard en première partie. Ensuite, le groupe fait escale dans différentes villes européennes. C'est à Paris qu'ils décident de faire une vidéo de leur concert plus des interviews et des moments fort des coulisses : "Let there be rock".

1979:En seconde partie d’année, le rituel des tournées affiche de plus en plus de dates sol out. Au USA, AC/DC accompagne UFO, Ted Nugent et Cheap Trick. En Europe et en Australie, Ils sont tout simplement en tête d’affiche. Tournée européenne extatique qui se termine par une vidéo, « Let There Be Rock, The Movie, Live In Paris », tournée par un duo de réalisateurs français.

27 janvier 1980: Dernier concert de Bon Scott.

Février 1980: MIDEM de Cannes (France). Le groupe reçoit plusieurs disques d'or pour la vente des albums "If you want blood…You've got it" et "Highway to Hell" dans presque tous les pays européens et les USA.
Angus se marie avec sa fiancée hollandaise Hellen.

19 Février 1980: Bon, comme d'habitude part boire quelques verres avec ses amis Pete Way et Phil mogg, du groupe britannique UFO. Aucun des deux ne se souvient avoir été avec Bon ce soir là, ce qui paraît étrange. Il en sortit à 3 heures du matin, bien éméché, au bras d'un mystérieux individu du nom de Alisdair Kinear qui se proposa de le ramener chez lui. D'après ses déclarations à la police, Bon s'était endormi dans la voiture, impossible à réveiller, Kinéar décide de l'emmener chez lui, au 67 Overhill Road, en espérant qu'il se réveille pendant le trajet. Bon dormait toujours et Kinéar décide de le laisser dans la voiture après l'avoir recouvert d'une couverture et fermer la voiture pour une plus grande sécurité. Le lendemain, Kinéar se réveille tard dans l' après midi, il se souvient de Bon enfermé dans la voiture. Il sortit le chercher et le trouva encore inconscient. Il conduisit Bon au King's College Hospital où les médecins constatent qu'il était déjà décédé, la mort étant due à une asphyxie provoquée par ses propres vomissements.
D'après certaines sources le nom de Alisdair Kinéar était un pseudo. Donné à la police et la presse pour cacherle véritable nom de la personne qui passa les dernières heures avec Bon.


Apres cette tragédie, le groupe ne savait plus quoi faire, Quelques semaines après les funérailles de Bon, Malcolm est allé voir son frère pour lui proposer de jouer quelques morceaux juste lui et Angus "Ca nous a sorti la tête de l'eau" a dit Angus. Puis ils sont allés voir le reste du groupe pour leur demander s'ils voulaient arrêter où continuer. Tout le monde était OK mais il fallait maintenant trouver un nouveau chanteur, chose très dure pour le moral du groupe. Un tas de prétendants, plus ou moins bon, se firent connaître. Le manager du groupe leur proposa une liste de chanteurs, parmi eux un chanteur écossais qui avait connu le succès avec le groupe Geordie dans les années 70 : Brian Johnson. Il semblerait que ce soit la lettre d'un fan de Chicago qui fit pencher la balance en sa faveur. En effet elle expliquait que Bon avait affirmé que Brian Johnson était un de ses chanteurs favoris. A l'époque où Bon chantait avec fraternity, il avait souvent partagé la scène avec Geordie. Peter Mensh lança alors un avis de recherche pour localiser l'Ecossais. Ce dernier se trouvait dans son Newcastle natal, travaillant comme mécano


1 Mars 1980: Le corps de Bon Scott est ramené en Australie pour y être enterré.

14 Mars 1980: Sortie du single "Touch Too Much" en France, Allemagne et Japon.

Mars 1980: Au cours de ce mois les rumeurs vont bon train quant au remplaçant de Bon : entre autres Stevie Wright (ex-Easybeats), Alan Fryer (Futur Heaven), Gary Holton (ex-Heavy Metal Kids), Terry Schlesher (futur Geordie)...

Brian Johnson passe une audition dans leur studio de répétition à Pimlico en jouant "Nutbush City Limits" et "Whole Lotta Rosie".

8 Avril 1980: Annonce de l'arrivée officielle de Brian Johnson, Il confessait qu'il était mort de trouille car comme beaucoup de gens a Newcastle, il était fan d'AC/DC et craignait des représailles des plus fanatiques d'entre eux.

Avril 1980: Le groupe s'envole pour les Bahamas pour enregistrer leur nouvel album. 10 chansons le composent, mais aucune des 15 que Bon Scott avait écrites à Londres. Le résultat est un autre disque incontournable de la carrière d’AC/DC qui dissipe heureusement les craintes sur leurs possibilités de refaire surface après la perte d'un élément aussi important que Bon.

29 Juin 1980: le groupe entame 5 dates de chauffe au Benelux. Le premier concert de Brian Johnson à lieu à Namur en Belgique. Les boys en profitent pour enregistrer des clips promo pour le nouvel album.

13 au 28 juillet 1980: Tournée au Canada avec en support Streetheart.

21 juillet 1980: Sortie de Back in Black aux USA, peaufiné au Compass studio de Nassau,toujours avec Lange aux manettes, véritable hommage à Bon Scott, est le « Big One » rêvé par ce dernier :ascension dans les charts dès sa sortie : n°1 en Angleterre, n°2 en Australie, n°4 aux USA, c’est à ce jour le deuxième album le plus vendu dans le monde avec plus de 42 millions d’exemplaire vendu rien que dans ces derniers, il devient la plus grosse vente officielle d’AC/DC.

31 juillet 1980: Sortie de Back in Black en Angleterre.

Dès le 30 juillet 1980: AC/DC débute une gigantesque tournée aux États Unis de 55 dates. Pour l'occasion de prestigieux groupes auront la chance d'ouvrir pour eux : Humble Pie, Def Leppard, Nantucket, Krokus, Johnny Van Zant, Van Halen, Blackfoot, Gamma et Saxon.

11 août 1980: l'album sort en Australie.


15 août 1980: Le single "You Shook Me All Night Long/Have a Drink on me" sort en Allemagne.

22 août 1980: Le single "You Shook Me All Night Long/Have A Drink On Me" sort dans le monde entier.

23 août 1980: le classement US "Billboard" voit le nouvel opus des boys s'installer à la quatrième place.

Du 19 Octobre au 16 novembre 1980: dates anglaises sold-out du début à la fin avec en prime 3 shows à l'Hammersmith Odeon. Le single "You Shook Me All Night Long/Back in Black" sort au Japon.

Du 19 Novembre au 20 décembre: le groupe tourne en Europe: Danemark, Norvège, Suède, Allemagne, France et Suisse avec en ouverture Whitesnake et Maggie Bell.

21 Novembre 1980: un nouveau single sort en Angleterre : "Rock 'N' Roll Ain't Noise Pollution". AC/DC atteint les 10 millions d'unités d'albums vendus à travers le monde, une soirée est organisée au Cockney Pride de Londres en cette occasion.

10 décembre 1980: sortie française du film Let There Be Rock. Sortie US, Canadienne, Portugaise, Irlandaise et Espagnole du single "Back In black/What Do You Do For Money Honey". En fin d'année, tous les albums d'AC/DC sont certifiés or en France, Back In Black est platine. Le groupe a vendu plus de deux millions d'albums rien qu'en France.


L’année 80 est enfin passée, et la cicatrice du décès de Bon Scott s’est refermée à grand coup de concert. Comme d’habitude, AC / DC va continuer en 1981, le rythme toujours aussi affolant de concert et d’albums. Ne commençant la tournée d’un album qu’après après avoir terminer l’album suivant.
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AC/DC

Message par Bastards le Dim 11 Nov - 2:47


CHRONOLOGIE PARTIE III <-> 1981 - 1990


Du 8 au 25 Janvier 1981: La deuxième partie de la tournée européenne se continue, 14 dates en France, Espagne et Belgique.

16 janvier 1981: Sortie allemande du single "Rock 'N' Roll Ain't Noise Pollution/Hell's Bells"

25 janvier 1981: La tournée s'achève au Forest National de Bruxelles ou AC/DC invite Phil Carson d'Atlantic Record sur scène pour jammer sur "Lucille". À ce jour, c'est la seule fois ou les boys feront monter quelqu'un sur scène pour jouer avec eux.

27 janvier 1981: sortie australienne du single "Rock 'N' Roll..." et première sortie de "High Voltage" au Japon.

Du 1er au 5 Février: Premières dates japonaises.

13 Février 1981: le groupe revient sur ses terres en Australie ou il n'a pas joué depuis 5 années. Le succès est énorme.

23 Mars 1981: Sortie de l'Album « Dirty Deeds Dirt Done Cheap » aux States, Canada et Japon.

18 Avril 1981: l’album se classe dans le Billboard américain et atteint la 3ème place le 23 mai pour y rester 3 semaines.

Juillet 1981: Les ventes de Back In Black atteignent les 12 millions d'exemplaires vendus avec 5 millions pour les États Unis.
Kerrang !, magazine-bible su metal anglais, classe AC/DC premier d’un référendum de lecteurs.

L'enregistrement du prochain album débute à Paris aux studios EMI-Pathe Marconi, mais après deux semaines le groupe s'exile dans un studio de répétition en dehors de Paris et enregistre les bandes instruments sur un studio mobile. Les voies seront enregistrées plus tard au studio familial. Les sessions ne se termineront pas avant septembre.

22 août 1981: AC/DC joue en tête d'affiche du deuxième "Monsters of Rock Festival" à Castle Donnington Park en Angleterre devant 65 000 personnes. Les groupes qui ouvrent pour AC/DC sont : Blackfoot, Whitesnake, Blue Oyster Cult, Slade et Touch.

11 au 21 Novembre: première partie de la tournée américaine. Pour la première fois, le groupe rempli des stades dans chaque ville où il passe.

23 Novembre 1981 : Publication mondiale de « For Those About to Rock », avec une dernière fois Lange à la production. L’album a été mis en boite entre Paris et Londres. Il se classe cette fois n°1 aux Etats-Unis.

Décembre 1981: Premier concert en vedette au légendaire Madison Square Garden, le 2. Le 12, le nouvel album s'installe à la première place des charts US et y restera pendant trois semaines. Il se classe troisième en Angleterre. Les 20 et 21 le groupe joue au Capitol Center de Largo. Les deux concerts sont filmés et enregistrés. Deux vidéos promos en seront tirées "Let's Get It Up" et "For Those About To Rock". Le groupe est poursuivit en justice par un couple de Chicago qui réclame 250000 $ de dommage et intérêts pour avoir reçu des messages obscènes sur leur téléphone, 36.24.36, numéro mentionné dans Dirty Deeds.... Le nouvel album est certifié platine en France, juste deux semaines après sa sortie. Sortie américaine et canadienne du single "Let's Get It Up/Snowballed".

1981-1982: Tournée mondiale « Canon and Bells » qui prouve que la notoriété du groupe suit encore une pente ascendante.

janvier 1982: AC/DC fait partie des nominés aux American Music Awards, catégorie "Artistes Rock".

Du 17 au 25 Février 1982: deuxième partie de la tournée américaine de 28 dates. La tournée comporte 4 dates au Coliseum de Seattle, 2 au Forum de L.A. et 3 au Cow Palace de San Francisco. Le 22 sortie du single US "Let's Get It Up/Back in Black"(live).

Février 1982: Sortie européenne et Japonaise du single "Let's Get It Up/Back In Black" (live) La version australienne sort le 8 et contient "Snowballed" en face B.

Entre Mars et Mai 1982: sortent successivement le nouveau single US puis anglais et enfin mondiale : "For Those About To Rock/T.N.T (Live)".

Du 7 au 10 Juin 1982: 4 dates japonaises. Le groupe n'est pas retourné jouer au pays du soleil levant depuis. Le groupe abandonne le management Leber/Krebs. Leur Tour Manager devient leur manager personnel.

Juillet 1982: Le groupe annule des dates Françaises et Allemandes sans raison particulière.

Août 1982: Sortie australienne du single "For Those.../Let There Be Rock (live)".

Septembre 1982: tournée anglaise et irlandaise du 29 au 22 octobre. Les boys jouent 4 soirs de suite dans un Hammersmith Sold out et 2 soirs au Wembley Arena.

Novembre 1982: Tournées allemande, française et suisse du 26 au 12 décembre. 3 dates françaises sont annulées.

Le 5 Décembre 1982: Angus en jeans et Tee shirt, jamme au Rose Bonbon à Paris en compagnie des musiciens de Trust.

Début 1983: L’année 1983 ne commence pour les boys qu’au mois de mars, avec les Répétitions de « Flick Of The Switch » en Angleterre.

Avril 1983: L’enregistrement débute au Compass Point Studio de Nassau aux Bahamas. 13 titres sont enregistrés et 10 utilisés. Les 3 titres restants n'ont jamais été utilisés à l'heure actuelle

Mai 1983: Phil Rudd est viré du groupe en plein milieu des séances d'enregistrement. Ses abus de drogues engendrent trop de problèmes avec certains membres du groupe. Le batteur de Procol Harum est appelé en renfort, mais ses parties ne seront pas utilisées.

Juillet 1983: Des messages de presse annoncent que Phil Thompson (Ex Roxy Music) est le nouveau batteur d'AC/DC, mais c'est finalement Simon Wright qui rejoint le groupe après avoir répondu à une petite annonce dans un magazine anglais et passé une audition aux Studios Nomis de Londres, pour un groupe inconnu.

Août 1983: Sortie de « Flick Of the Switch », le 15 aux States, le 19 en Europe et le 23 en Australie, produit par le groupe lui-même, qui se montre évidemment moins brillant dans les charts, après les performances successives de « Highway to Hell, Back In Black » et « For Those About to Rock »… La tournée américaine qui devait débuter le 28 est ajournée.

Septembre 1983: Sortie internationale du single "Guns For Hire/Landslide". Le 10, le dernier album entre dans les charts US et pointe à la 15ème place. il se classera 4ème en Angleterre.

3 Octobre 1983: sortie australienne du single "Nervous Shakedown/Brainshake" et japonaise de "Guns For Hire/Landslide". Une tournée de 3 mois en Amérique du Nord débute. La première partie est assurée par Fastway.

Novembre 1983: Sortie US, Canadienne, Italienne et Espagnole du single "Flick Of The Switch/Badlands". Ce même single sort le 28 en Australie.

Décembre 1983: La tournée américaine prend fin le 19, au Madison Square Garden de New York. Le rythme de folie concédée au début commence à se ralentir, et de Janvier à Juin 1984, AC/DC travaille sur son prochain album, mécontent des ventes du dernier opus.

Juillet 1984: Tournée promotionnelle de presse en Europe afin de redorer le blason de Flick.... Répétitions pour la tournée à Diss, dans le nord de l'Angleterre. Le 27, sortie européenne du single "Nervous Shakedown/Rock'N Roll Ain't Noise Pollution (Live)"

Du 11 Aout au 7 septembre 1984: le groupe joue en tête d'affiche du Monsters Of Rock festival à travers toute l'Europe. Les autres groupes sur l'affiche sont : Van Halen, Ozzy Osbourne, Motley Crue, Gary Moore, Y&T et Accept.

Septembre 1984: Tournée française du 8 au 15 avec Airrace en ouverture. Par faute de vente de place, certaines dates seront annulées.

Octobre 1984: Sortie le 15 aux States, Canada, Brésil, Argentine et Japon du mini album « 74 Jailbreak » constitué de morceaux inédits originellement sortis uniquement en Australie. Pour cette occasion, sort un nouveau single américain : "Jailbreak/Show Business". Le groupe s'exile à Montreux, aux Mountain Studios, pour y enregistrer son prochain album.

Novembre 1984: 74 Jailbreak se classe à la 76ème place dans le billboard.

Janvier 1985: Les boys s'autorisent 3 semaines de break pendant l'enregistrement de l'album et jouent en vedette du Rock In Rio Festival à Rio de Janeiro devant plus de 300 000 personnes les 15 et 19. Les deux shows sont filmés pour la télé brésilienne.

24 Février 1985: Le groupe termine officiellement les sessions du futur album.

Mars 1985: AC/DC mixe à Sydney les titres enregistrés en Suisse.

Juin 1985: Les ventes d'albums du groupe atteignent les 30 millions d'unités. Pendant ce temps, AC/DC enregistre une vidéo promotionnel, sous forme d'un mini film au World’s End Clud de New York. Sortie anglaise, le 21, du single "Danger/Back In Business". Sortie mondiale de l'album Flick Of the Switch le 28.

8 Juillet 1985: Le single sort dans le reste de l'Europe, aux States et au Japon. La vidéo du film Let There Be Rock sort en Angleterre.

20 Juillet 1985: le nouvel album entre dans le billboard et gagnera la 32ème place, pendant qu'il se classe 7ème en Angleterre. Sortie internationale de la vidéo Fly On The Wall. le

5 Août 1985: L'album ainsi que le single "Danger/Hell Or High Water" sortent en Australie.

Septembre 1985: AC/DC signe avec Stewart Young & Part Rock Management. Le groupe se retrouve au centre d'une affaire de meurtre, quand Richard Ramirez, un serial killer, clame haut et fort que le titre "Night Prowler" lui a inspiré ses 16 crimes. Étant arrêté avec une casquette du groupe, les médias américains sautent immédiatement sur l'occasion pour faire passer le groupe pour des adorateurs de Satan. Répétitions les 2 et 3 Binghampton (USA).

Du 4 au 27 Octobre: Une tournée américaine de 42 dates débute. Le 23, sortie du single australien "Sink The Pink/Back In Business".

Octobre 1985: Sortie du single "Shake Your Foundations/Send For The Man" le 21. Certains élus des villes de Springfield et Dallas essayent d'interdire les concerts du groupe dans leur ville, suite à l'affaire du serial killer.

Novembre 1985: Sortie japonaise du single "Shake Your Foundations/Send For the Man". Le groupe rajoute 14 dates à sa tournée américaine du 5 au 24.

Décembre 1985: AC/DC rentre en studio à Nassau pour y enregistrer "Who Made Who", "D.T." et "Chase The Ace" sous la houlette du célèbre duo Vanda & Young qui est de retour. Ces morceaux serviront au film de Stephen King : Maximum Overdrive. AC / DC d’ailleurs est le groupe préféré du célèbre écrivain américain. Comme quoi, la musique des australiens peut inspiré autre chose que des crimes…

Le 6 Janvier 1986: sort la version anglaise du single "Shake your Foundations/Stand Up".

Du 31 Janvier au 23 Février 1986: Tournée britannique, toujours avec Fastway en ouverture.

A partir du 24 Février 1986: Le groupe part en tournée en Europe et traverse la Belgique, la Hollande, la Suisse, la Suède, la Norvège, la Finlande et le Danemark.

Février 1986: Édition européenne et australienne du single "Shake Your Fondations/Stand Up". Enregistrement les 27 et 28 à la Bristol Académie de Londres du clip "Who Made Who" sous la direction de David Mallet.

Mai 1986: Le 8 sortie anglaise du single "Who Made Who/Guns For Hier (live)", le 9 en Allemagne et le 26 en Australie. Who Made Who, l'album compilation comprenant les 3 titres enregistrés à Nassau sort en Europe le 27. Toujours sous la direction de David Mallet, les boys enregistrent un clip au Jacob Street Studios de Londres et dans le nord de l'Angleterre pour les scènes en extérieur pour le titre "You Shook Me All Night Long", extrait de Who Made Who

Juin 1986: L'album sort le 23 aux États Unis et en Australie. Il se classera 11ème dans les charts britanniques et 33ème dans le Billboard. Le Japon reçoit à son tour le single.

Juillet 1986: Le 4 juillet le film Maximum Overdrive sort aux States. Le 28, nouveau single américain: "You Shook Me All Night Long/She's Got Balls (Live)".

Août 1986: Sortie anglaise du single "You Shook...",

Septembre 1986: Du 31 au 20 septembre, tournée américaine de 42 dates avec en première partie Queensryche et Loudness. La tournée est entièrement sold out du début à la fin et est l'un des plus grands succès américains de l'année, le 20, le groupe commence sont concert au Nassau Coliseum avec six clones d'Angus sur scène. Clones sélectionnés parmi les fans par les magazines rock du monde entier.

Octobre 1986: Sortie australienne du single "You Shook..." le 13.

Novembre 1986: Sortie aux États unis de la vidéo Who Made Who.

Avril/Juillet 1987: Du mois d’Avril au mois de Juillet 1987, Le groupe travaille de nouveau sur son prochain album.

Du 10 au 21 septembre 1987: finalement AC/DC enregistre son nouvel album au Miraval Studio du Val, en France avec aux manettes Harry Vanda et George Young.

Du 12 Octobre au 1er novembre 1987: le groupe mixe Blow Up Your Video à New York. Les billets pour leur prochaine tournée australienne sont mis en vente. Dès le premier jour une émeute éclate à Perth et 63 personnes sont arrêtées.
Durant le mois de Décembre, Le groupe tourne une nouvelle vidéo en Angleterre aux studios Elstree et Cannon, "Heatseeker", en compagnie de David Mallet.

Janvier 1988: L'Angleterre découvre le nouveau single : "Heatseeker" le 4 janvier 1988, l'Australie le 11. Le 18, le nouvel album sort en Australie alors que le single sort en France. L'album débarque en Grande Bretagne le 25 et le 29 dans le reste de l'Europe, excepté pour la France qui ne reçoit l'album que le 1er février en même temps que les États-Unis.

Du 1er Février au 22 1988: AC/DC retourne pour la première fois depuis 7 ans en Australie. Succès monumental pour cette tournée. Le groupe ne joue que dans les stades, 5 soirs à Melbourne, 6 à Sydney. Une émeute survient à Melbourne, 60 personnes sont arrêtées.

Mars 1988: L'album entre dans le Billboard américain à la 12ème place et se classe 2ème en Angleterre. Du 6 au 13 le groupe donne 6 concerts en Angleterre dans seulement deux villes, Londres et Birmingham. la première partie est assurée par Dokken. Le nouvel album sort le 10 au Japon. Du 15 au 11 avril, une tournée européenne de 20 dates entièrement complète couvre la Hollande, la Belgique, l'Allemagne, la Suède, la Norvège, la Finlande et la France. Le 12, le groupe filme son concert à la célèbre Wembley Arena de Londres pour le clip "That's The Way I Wanna Rock & Roll. Le single, "That's The Way..." sort le 28 en Angleterre.

Avril 1988: Le 5, sortie australienne du nouveau single. Concert supplémentaire à Londres le 13. Le 21, Malcolm décide de quitter temporairement le groupe pour aller soigner sa dépendance à l'alcool. Il fut remplacé par son neveu Stevie Young 21 ans. Il est remplacé pour la tournée US par le neveu des Young, Stevie Young (ex-Starfighters).

Mai 1988: Énorme tournée américaine de 6 mois qui emmène le groupe à travers les États-Unis jusqu'au 13 Novembre. Le groupe aura en première partie successivement : White Lion, LA Guns et Cinderella. Sortie américaine du single "That's The Way..."

25 Juin 1988: le Japon découvre à son tour le nouveau single.
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AC/DC

Message par Bastards le Dim 11 Nov - 2:49

En ce début d ‘année 1989, AC/DC commence à travailler sur son prochain album.


Novembre 1989: Simon Wright, quitte le groupe pour rejoindre Dio. Il ne devait apparaître qu'en guest sur son album. Parmi l'ex-Manfred Man, Uriah Heep, Firm, Gary Moore et beaucoup d'autres batteurs, c’est Chris Slade qui est demandé pour remplacer en studio Simon Wright. Le groupe travaille alors à Brighton.
Mais ce travail fastidieux se continue du mois de Janvier au mois de Juin 1990. On est assez loin des deux albums enregistrés par an, du début. Le groupe retrouve les Windmill Road Studios en Irlande, pour la pré-production de l'album. C'est Vanda & Young qui devraient produire l'album.


Juillet / Août 1989: AC/DC enregistre son nouvel album The Razors Edge au Little Mountain Studios de Vancouver avec le producteur Bruce Fairbain. Les boys demandent à Chris Slade de rejoindre le groupe durablement.


Septembre 1989: Le 10, le nouveau single"Thunderstruck" sort en Europe et en Australie. Il se classe directement à la 13ème place des charts britanniques. Sortie de The Razors Edge le 21 aux États-Unis, le 24 en Europe et le 25 en Australie. Pour la première fois, la nouvelle production sort chez Atco, une division d'Atlantic Records. La tournée commence en Amérique où ils ont la surprise de voir que dix de leurs albums sont disque de platine, « Back in black » en tête avec plus de dix millions de copies vendues.


Novembre 1990 à Mars 1991: AC/DC présente leurs spectacles dans les stades couverts américains.
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AC/DC

Message par Bastards le Dim 11 Nov - 2:50



CHRONOLOGIE PARTIE IV <-> 1990 - 2003



20 mars 1991: La tournée continue en Finlande, puis dans les capitales européennes. Ils remplissent le stade de Wembley pendant cinq nuits d’affiler. Elle se terminera fin avril.


Juin 1991: AC/DC retourne aux Etats Unis pour faire le tour des stades découverts.


17 Août 1991: Le groupe est à nouveau en tête d'affiche des Monsters of Rock de Donnington. 40 semi-remorques et 116 personnes s'occuperont du groupe en installant 500 tonnes de matériels. Le concert fut évidemment géant, plus de 150 000 personnes les acclamaient. Les bénéfices de la soirée étaient estimés à plus d'un million de livres. S'enchaîne alors le Monsters of Rock Tour pendant 20 nuit dan 18 Capitales européennes et en terminant le 24 septembre dans le stade olympique de Barcelone.


28 Septembre 1991: On ajouterait un macro-concert a l'air libre le devant 850 000 personnes dan un terrain d'aviation désaffecté à Tuchino, dans la banlieue de Moscou et près d’un million d’autres sur la place rouge. L'événement colossal se déroula dans des conditions exceptionnelles de sécurité pour les artistes et l'organisation, mais on ne put éviter des centaines de blessé parmi les spectateurs et 53 arrestations pour bagarres, agressions, viols et tentative de rompre les barrières policières.

Après plus de 150 concerts autour de la planète, le groupe se retire pour une longue période de repos. Longue… longue…

Pendant l'inactivité du groupe, les fans se font impatient et réclament un second live. C'est ainsi que l'on décide de produire, grâce au tonnes d'enregistrements de the razor's edge tour deux "types" d'enregistrements public. Un CD Live ou figureraient 13 chansons et un double CD Live Collector Edition avec 23 chansons. Le résultat fit à nouveau grimper AC/DC dans les sondages en propulsant Highway to Hell sur les radios du monde entier et bien sûr sur MTV. En parallèle sortait la vidéo du concert de Donnington filmée en 35 mm et son Dolby.


Milieu 1993: Angus et ses compagnons donnent de timides signes d'activité, avec une apparition dans la bande sonore de "The last action hero" contenant "Big Gun". Pour la promo. Un clip est tourné avec Angus et Schwarzenegger tous deux habillés en écolier et participant à la célèbre Duck walk.


Début 1994: On passe a la technique digitale tout le répertoire vinyle d’AC/DC, de High Voltage à Flick off the switch. Le résultat est superbe. A noté quelques différence sur les nouveautés : Certains morceaux sont modifiés, et d'autres manques ou sont rajoutés.


1995: On apprend que le groupe refuse de participer au Monsters of Rock de Donnington. Apparemment, ils seraient plongés dans l'enregistrement d'un seizième album.


On apprend aussi le départ de Chris Slade viré gentiment par le groupe afin de reprendre celui qui les avait quitter douze ans auparavant : Phil Rudd.


26 Septembre 1995: 5 ans après leur dernier album, "Ballbreaker" fait son apparition et replace le groupe en tête le l'actualité musicale mondiale. Cet album est un vrai courant d'air frais dans l'ambiance renfermée du Rock de la décennie actuelle. Les thèmes sont simple Rock et Sexe.


20 Novembre au 20 Décembre 95: Répétitions a Londres


4 au 10 Janvier 1996: Répétition a St-Ptersbourg.


12 Janvier 1996: La tournée démarre au coliseum de Greensborro aux USA puis au Mexique et au Canada. Le 24 janvier, AC/DC débarque en Europe jusqu'au 13 juillet a Bordeaux. Ensuite ils retournent aux Etats Unis.


Le 11 octobre 1996: le groupe arrive en Amérique du Sud puis le 2 novembre en Océanie où ils finiront leur tournée. Tous les concerts se jouaient à guichet fermé et les revendeurs se sont fait des c... en or.
Au total 144 concerts pendant cette tournée dans 25 pays différents où 160 tonnes de matériels étaient déplacés à chaque représentation.


7 Novembre 1997: Réclamé par leur fans, AC/DC décide de créer un coffret hommage à Bon Scott: BonFire. Il contient des titres totalement inédits. Plus qu'un cadeau pour les fans.


26 Février 2000: Sortie du dernier album d'AC/DC : Stiff Upper Lip, suivi d'une tournée mondiale.


Octobre 2000: Parution du DVD No Bull, Live a Madrid de 1995.


22 Juin 2001: AC/DC arrive au Stade de France ! Le stade est plein à craquer avec une ambiance de feu. Les fans sont au rendez-vous, le groupe est en pleine forme, et joue même un fabuleux Ride On qui n'a été joué qu'au Stade de France sur toute cette tournée mondiale.

20 Novembre 2001: sortie de la vidéo "Stiff Upper Lip Tour" en DVD et VHS. Malheureusement, ce n'est pas le live au Stade de France qui a été enregistré dessus mais celui de Munich. Résultat : qualité d'image et de son époustouflante bien que l'ambiance ne soit pas aussi forte qu'à Paris !

2001: Aux USA, Back In Black c’est vendu à plus de 19 millions d’exemplaires. Dorénavant, AC/DC fait partie du club très fermé des très gros vendeurs aux USA, en compagnie des Beatles, de Led Zeppelin, Pink Floyd ou les Eagles. Parution d’un Stiff Upper Lip Tour Edition en deux CD, présentant, outre le CD studio original, un second CD avec l’inédit Cyberspace, des titres Live et des Vidéos. Brian Johnson n’oublie pas ses anciens potes : il rejoue avec Geordie pour quelques dates dans des pubs anglais… En Septembre, concert émouvant avec Geordie II (Appelé ainsi pour le différentier du Geordie des années 70) à Newcastel. C’est la première fois en 20 ans que Geordie joue avec son premier groupe.


2002: On annonce en cours d’année un curieux projet: en collaboration avec Robert de Warren, directeur de la compagnie de ballets de Sarasota (Floride), Brian Johnson s’apprêterait à écrire une comédie musicale nommée Hélène de Troie, Basée sur la mythologie grecque…info ou intox, Brian déclare en tout cas que la mythologie et l’histoire l’on toujours passionné, et spécialement l’histoire militaire… Il s’essaye à quelque chose de nouveau, tout en avouant que la seule partie de l’Iliade qu’il connaisse concerne précisément le siège de Troie. On annonce une première du spectacle pour fin 2003


Concernant l’actualité à proprement parlé du groupe, AC/DC s’apprête enfin à être introduit au Rock & Roll All of Frame, en même temps que les Clash, Police, Elvis Costello et les Righteouse Brothers. Un revirement curieux pour un groupe qui a toujours ouvertement critiqué les cérémonies et les récompenses de ce style…


Mettant fin à 26 années de collaboration avec Warner, AC/DC signe aussi un nouveau contrat de distribution avec Epic (Groupe Sony). 16 des 18 Albums du groupe sont concernés par le Deal. Le prochain Album d’AC/DC sera encore distribué par Warner, avec qui le groupe est toujours en contrat.


Février 2003: Début d’une campagne massive de promotion d’Epic, a l’occasion de la réédition du fond de catalogue d’AC/DC. Tout au long de l’année, le label va ressortir la quasi-intégralité du catalogue du groupe, avec de nouveaux livrets, mais malheureusement aucun inédit. On annonce simplement un lien internet permettent de découvrir des « nouveautés » liées à chaque sortie de CD.


11 Novembre 2003: Show mémorable au Roseland de New York, avec une set-list somptueuse :
Hell Ain’t a Bad Place to Be, Back in Black, Stiff Upper Lip, Gone Shotin’, Thunderstruck, Rock & Roll Damnation, What’s Next To The Moon, Hard as a Rock, The Jack, If You Want Blood, Hells Bells, Dirty Deeds Done Dirt Cheap, Rock & Roll Ain’t Noise Pollution, Shoot to Thrill, T.N.T, Highway to Hell, Whole Lotta Rosie, You Shook me All Night Long.


En fin d’année le groupe est officiellement introduit au Rock & Roll All Of Frame.

À cette occasion il interprète Highway to Hell et You Shook me All Night Long. C’est Steven Tyler, d’Aerosmith, qui fait office de Monsieur Loyal…


30 Juillet 2003: Dernier concert gigantesque en date, AC/DC se produit à Toronto, dans le cadre du Molson Canadian Rocks. Ils passent sur scène en compagnie des Rolling Stones, de Guess Who, Justin Timberlake, Sam Roberts, The flaming Lips et des Isley Brothers, entre autres…
avatar
Bastards
Posteur Fou
Posteur Fou

Masculin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : On the highway to hell (dans le 62)
--> Mon Humeur <-- : no comment ...
Date d'inscription : 05/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuclear-winter.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: AC/DC

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum